Notre équipe

Faites affaire avec une équipe qualifiée et professionnelle.

  1. Dre
    Karol'Ann Gilbert, m.v.
    Secteur animaux de compagnie

    Diplômée en 2016, à la fois pour le doctorat en médecine vétérinaire et la maîtrise en biomédecine vétérinaire portant sur le sexage génétique des perroquets, je pratique avec passion la médecine, la chirurgie ainsi que la dentisterie des animaux de compagnie.

    Mon amour inconditionnel pour les animaux ainsi que pour ma région natale et les gens qui y vivent m'ont ramenée au Lac-Saint-Jean où je compte servir notre fidèle clientèle pour très longtemps.

  2. Dr
    Gilles Bouchard, m.v.
    Secteur bovin

    Originaire de Saint-Bruno au Lac-Saint-Jean, j’ai vécu sur la ferme laitière familiale ou j’ai travaillé jusqu’au début de mes études en médecine vétérinaire.

    J’obtiens mon doctorat en 1994. Tout de suite après, je commence à pratiquer dans le secteur des animaux de la ferme.

    Je deviens associé en 1998. J’aime particulièrement le domaine des vaches laitières et celui du transfert d’embryons.

    J’ai tout de même beaucoup de satisfaction à pratiquer avec les autres espèces. J’apprécie beaucoup la relation que j’ai avec notre fidèle clientèle et j’espère avoir la chance de la servir encore longtemps.

Notre équipe

Faites affaire avec une équipe qualifiée et profesionnelle

Dernières nouvelles

Les plus récentes actualités sur notre clinique

  1. Photo de publication
    Clinique vétérinaire Sagamie SENCRL à 9:00
    Fév. 2 2020
    | FÉVRIER : Mois de la santé dentaire | Bien que la santé dentaire puisse sembler banale pour les humains, elle n’est malheureusement pas assez connue ni mise en évidence en santé animale. C’est pourquoi le mois de février est consacré à cette problématique. Ce qu’on entend le plus souvent en consultation est que votre animal a mauvaise haleine. Imaginez-vous un instant, ce que sentirait votre bouche si vous ne brossiez pas vos dents tous les jours ? Fort à parier que vous auriez vous aussi une mauvaise haleine ! Il est important de savoir qu’une mauvaise hygiène dentaire implique beaucoup plus qu’une mauvaise haleine. Tout comme pour les humains et leur bouche, il est très important de prendre soin de la gueule des animaux. Plaque dentaire, gingivite, tartre dentaire, récession gingivale, douleur dentaire et dents mobiles, fracturées ou tout simplement tombées sont des situations que nous voyons tous les jours en médecine vétérinaire. Un animal qui ne reçoit pas de soins dentaires développera, en plus de la mauvaise haleine, une maladie parodontale. Cette maladie comporte 4 stades. La mauvaise haleine est un des premiers signes que la maladie parodontale a déjà commencé à s’installer. Lorsque la maladie est avancée, elle fera non seulement des dommages au niveau de la gueule, mais aussi au niveau d’organes vitaux importants, tels que le cœur, les reins et le foie. En effet, une maladie parodontale très avancée implique une infection bactérienne chronique qui détruit progressivement les gencives, les dents et leurs racines ainsi que les os autour des dents. Cette destruction permet aux bactéries de rejoindre la circulation sanguine de l’animal et d’aller se loger ailleurs dans son corps. Le brossage de dents reste la façon la plus efficace de limiter les dégâts ! Nous savons qu’il n’est pas toujours évident d’y arriver et d’intégrer cette étape à la routine quotidienne. Nous vous en reparlerons au courant du mois de février et nous vous partagerons des astuces pour y parvenir. Il existe différentes options pouvant être combinées avec le brossage de dents afin de vous aider à nettoyer les dents de votre compagnon. Il y a des nourritures dentaires, qui en plus de participer au maintien d’une bonne hygiène dentaire, procureront tous les nutriments et vitamines dont l’animal a besoin pour lui assurer une bonne santé générale. Ces nourritures contribuent au nettoyage des dents de façon mécanique et enzymatique. Il existe aussi des lingettes ou gels dentaires, des additifs pour l’eau, des lamelles, des gâteries, etc.
  2. Photo de publication
    Clinique vétérinaire Sagamie SENCRL à 8:00
    Janv. 31 2020
    | SAVIEZ-VOUS QUE... | Les chats n’aiment pas que leurs moustaches touchent au rebord de leurs bols. C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser des bols plus larges et moins profonds, autant pour la nourriture que pour l’eau. De façon générale, les chats n’ont pas tendance à boire suffisamment d’eau et ils peuvent se montrer très capricieux en ce qui concerne la source d’eau ! Il faut donc parfois trouver des solutions de remplacement pour les stimuler à boire plus. Soyez à l’affut, nous partagerons bientôt quelques petites astuces pour y parvenir.
  3. Photo de publication
    Clinique vétérinaire Sagamie SENCRL à 15:39
    Janv. 29 2020
    Avouez-le, il est mignon
  4. Photo de publication
    Clinique vétérinaire Sagamie SENCRL à 8:30
    Janv. 29 2020
    | LES PRODUITS DE DÉGLAÇAGE ET VOS ANIMAUX | Avec les hivers rigoureux du Québec, il n’est pas rare de devoir utiliser des produits de déglaçage afin d’éviter de glisser et de se blesser. Puis, c’est sans parler des grandes quantités épandues par les villes dans les rues et sur les trottoirs. Quels sont les risques? Il est important de se rappeler que ces produits peuvent être dangereux pour la santé ou le confort de nos animaux. D’abord, au retour d’une promenade avec votre chien, celui-ci nettoiera ses pattes mouillées en les léchant et ainsi, il ingérera le produit qui s’y trouve. Le fait d’ingérer un produit de déglaçage, même en petite quantité, peut irriter le système digestif de votre animal, causant des nausées et des vomissements. Ensuite, le contact de ces produits avec les coussinets de votre compagnon peut créer de l’irritation, des gerçures, des craquelures et des brûlures chimiques. Quelles sont les précautions à prendre? Il faut savoir qu’il existe des produits de déglaçage tout à fait sécuritaire pour les animaux. Il est donc conseillé d’utiliser ceux-ci pour la maison. Avant une promenade, vous pouvez protéger les pattes de votre chien en lui procurant des bottes adaptées ou encore en appliquant une mince couche de gelée de pétrole (Vaseline) sur ses coussinets. Vous pouvez également couper les poils trop longs entre ses doigts afin d’éviter que des amas de neige ou de glace s’y forment et pour réduire l’emprise des produits chimiques à cet endroit. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser un rasoir pour animaux. * Au retour à la maison, vous pouvez nettoyer les pattes à l’aide d’une serviette humide ou laver le bout des pattes pour vous assurer de réellement retirer tout produit qui s’y serait collé. N’oubliez pas de bien assécher le poil et la peau entre les doigts. * Si vous désirez raccourcir le poil entre les doigts de votre compagnon, mais que vous n’êtes pas à l’aise, vous n’avez pas l’équipement nécessaire, ou votre chien bouge trop, contactez-nous pour prendre rendez-vous au 418 662-6573. C’est avec plaisir que nous le ferons pour vous !

Dernières nouvelles

Les plus récentes actualités sur notre clinique